100.000 lecteurs

Plus de 100.000 lecteurs pour mon article sur Macau dans latribune.fr !

Il y a quelques jours, le journal la Tribune publiait la liste des 10 articles les plus lu sur son site internet en 2014. Jolie surprise pour ce blog, on pouvait voir en 8ème position notre article du 21 mars dernier sur Macau et Las Vegas.

Si l’on ne peut, bien sûr, n’être que flatté de voir l’un de ses articles lu plus de 100.000.fois, l’actualité rappelle malgré tout la vanité d’une telle fierté. A l’heure en effet où ce classement est publié, la situation de Macau, décrite dans cet article, a partiellement changée. Si Macau dépasse toujours allègrement Las Vegas, tant en terme de chiffres d’affaires cumulé des casinos qu’en terme de visiteurs, la ville enregistrait au dernier trimestre de l’année la première contraction de son économie depuis cinq ans.


Les raisons du ralentissement

La raison d’une telle situation est double. D’un côté, le ralentissement économique de la Chine (tout relatif comparé à nos économies européennes). De l’autre, la politique de lutte contre la corruption menée par le nouveau président Xi Jinping depuis son accession au pouvoir.

Mise en place depuis 2012, cette lutte contre la corruption s’est caractérisée par quelques arrestations spectaculaires, notamment celle de Bo Xilai, l’une des anciennes figures de proue du PCC, aujourd’hui en prison à Qincheng, dans la banlieue de Pékin. A un niveau administratif inférieur, cette nouvelle politique s’est traduite par une diminution des budgets banquets, repas et cocktails dans les administration et surtout par une pression accrue sur les serviteurs de l’Etat pour les inviter à refuser les cadeaux ou les invitations somptuaires.

Macau n’est pas la seule à souffrir de ce changement politique. En Europe en effet, certaines marques de luxe, ont vu leurs ventes en Chine stagner du fait de cette nouvelle orientation. Dans un récent rapport, Bain & Company souligne d’ailleurs qu’en 2014, les ventes des produits de luxe en Chine ont baissé de 1%.


Mais Macau reste la capitale mondiale du jeu

Malgré ce ralentissement, il n’y a aucune raison cependant de se faire du souci pour Macau. Avec un chiffre d’affaires cumulé des casinos plus de sept fois supérieur à Las Vegas, la ville devrait rester encore longtemps la capitale mondiale du jeu. En outre, l’inauguration prochaine d’un pont reliant la ville directement avec le territoire de Hong Kong devrait permettre d’attirer, même en semaine, beaucoup plus de joueurs ou de touristes en provenance de l’ex-colonie britannique.

En outre, Macau a un avantage par rapport à Las Vegas. Le panier moyen du joueur y est nettement inférieur, ce qui – paradoxalement – signifie que les marges sont meilleures. Si les gros joueurs rapportent en effet beaucoup aux casinos, ils ne sont pas toujours ceux avec lesquels les établissements réalisent les meilleures marges. Pour les garder chez eux, les casinos leur offrent en effet souvent une chambre gratuite et d’autres avantages. En d’autres termes, obtenir 300.000 dollars d’un seul joueur millionaire rapporte moins qu’obtenir 100 dollars de 3.000 joueurs différents.

Relire l’article sur latribune.fr